Le Cadre National pour les Services Climatiques du Niger présenté dans les régions

Official website of the Global Framework for Climate Services ©WMO | Gfcs

Friday, April 6, 2018

Le Cadre National pour les Services Climatiques (CNSC) du Niger a passé un nouveau cap avec sa vulgarisation au niveau régional. En effet, des forums de mobilisation des acteurs du CNSC ont été organisés respectivement le 27 Février 2018 à Dosso et le 1er Mars 2018 à Maradi. Ces deux évènements ont enregistré la participation  de toutes les parties clés du cadre au niveau des régions notamment les services techniques des cinq secteurs prioritaires du cadre (Agriculture & sécurité Alimentaire, Ressources en eau, Santé, Réduction des Risques de Catastrophes et Energie) mais aussi d’autres secteurs comme l’Education,  le Génie Rural, les Transports, etc. On note également une forte participation des Organisations de la Société Civile, des organisations des femmes, des organisations paysannes, des autorités traditionnelles ainsi que du secteur privé. Dans les deux chefs-lieux des régions, ces forums ont été placés sous le haut patronage des Secrétaires Généraux des gouvernorats qui ont tous salué l’excellente initiative de vulgariser ce cadre et permettre ainsi aux différents acteurs régionaux d’être informés du processus et apporter leurs contributions. Ces autorités ont également souligné la pertinence de ce cadre avec les grandes orientations stratégiques nationales et ont estimé que son avènement contribuera certainement à renforcer la résilience de nos communautés face aux défis climatiques. Outre ces discours des secrétaires généraux, la cérémonie d’ouverture a été également marquée par les mots de bienvenue des maires de ces deux cités légendaires, suivis de l’allocution du Directeur de la Météorologie Nationale qui a rappelé l’importance de ce CNSC et les bénéficies énormes qu’un pays comme le nôtre pourrait en tirer. Il a tenu à remercier les autorités pour leur disponibilité et l’ensemble des participants pour leur mobilisation.

Ces deux forums ont été une grande opportunité de partage et d’échanges autour du CNSC. Après la phase de cérémonie officielle d’ouverture, les interventions et débats ont été organisés comme suit. D’abord le représentant de la coordination régionale au Sahel du Cadre Mondial pour les Services Climatiques (CMSC) a présenté le contexte global, régional et le but du cadre avec les différentes composantes, les secteurs prioritaires et les principes de mise en œuvre. Puis la chef de division Applications Météorologiques, point focal GFCS au niveau de la Météo a présenté le processus au niveau national notamment l’état de mise en œuvre, les organes constitutifs et leurs mandats tels que prévus dans l’arrêté officiel de création du cadre, les opportunités et les perspectives qu’offre le CNSC. En vue de partager avec les acteurs régionaux les premiers résultats opérationnels obtenus par le cadre, deux ont autres présentations ont été faites. Une portant sur la stratégie de communication des services climatiques qui vient d’être développée pour garantir une meilleure visibilité des activités du cadre mais aussi et surtout faciliter un acheminement efficace des services climatiques à tous les niveaux dans un langage et format adéquat. La dernière présentation a consisté à partager les bulletins axés sur la méningite produits conjointement par les membres du groupe thématique climat santé. Ces deux dernières présentations ont été respectivement réalisées par le chef de division prévisions de la Météorologie nationale et l’expert de la Direction de la Surveillance et de la Riposte aux Epidémies, leader du groupe climat-santé.

Une séance des travaux de groupe a enfin été organisée pour permettre aux différents participants répartis dans cinq groupes (suivant les 5 secteurs prioritaires du CNSC) de discuter pour faire une analyse FFOM (Force-Faiblesses-Opportunités-Menaces) et identifier les besoins supplémentaires en termes d’informations et services climatiques de leurs secteurs afin que cela soit pris en compte, autant que possible, par les services fournisseurs d’informations météorologiques et climatiques (notamment la météorologie nationale).

L’organisation de ces deux importants forums a été rendue possible grâce au soutien financier de l’USAID dans le cadre de la mise en œuvre du projet ‘‘Les Services Climatiques pour une Résilience Accrue au Sahel’’. Ce sont au total plus de 160 acteurs régionaux qui ont été mobilisés et sensibilisés sur le processus du CNSC.

Please send comments, suggestions or feedback through our contact form